➤ Taille de lame et paume de la main, une vieille légende :

On entend souvent dire que si la lame ne dépasse pas la taille de la paume de main il est possible de déambuler avec sans risque, c’est bien-entendu complètement faux ! Cette manière de faire est aujourd’hui dépassée : le simple couteau de poche peut être considéré comme une arme de catégorie D.

Selon la législation en vigueur, votre couteau de poche est donc une arme blanche ! Mais pas de panique cependant : nous allons voir que, dans les faits, vous n’avez que très peu de chance d’être en infraction.

➤ Une application au cas par cas :

Tous les couteaux disponibles sur unikkdo.com sont achetables par une personne majeure, et sans autorisation particulière. Mais lorsqu’il s’agit du port et du transport, la législation stipule que toutes les armes de catégorie D sont interdites sauf motif légitime.

La définition de ”motif légitime” dépend des circonstances, du lieu ainsi que du contexte. La loi est appliquée ou non au cas par cas par les forces de l’ordre. Devant la sévérité du règlement, faut-il pour autant ranger vos couteaux de poche au fond du tiroir ? Non, pas du tout !

➤ Vous pouvez garder votre couteau classique !

En France une jurisprudence a été créée pour préciser la loi : Le port d’un couteau de poche, couteau pliant, ou autre couteau de dimension classique ne doit pas être interprété comme port d’une arme blanche. Mais selon le contexte et l’utilisation qui en est faite, il peut être requalifié en infraction. Par exemple, le port d’un couteau est interdit dans les lieux ou les manifestations publiques.

Pour conclure : Sauf exception dans des lieux et des cas bien précis, il n’y a que très peu de risque de porter et transporter un couteau sur soi.

❱ Exemple de couteaux classiques